• Accueil
  • > Archives pour le Dimanche 6 septembre 2009

Uluru

6092009

Uluru ou Ayers Rocks est un gros caillou rouge qui change de couleur au long de la journée. Il fait plus de 9 km de circonférence et 348m de haut. Véritable emblème de l’Australie, c’est le plus grand site sacré pour les Aborigènes.

Le premier soir, avec un petit verre de mousseux, nous avons pu apercevoir le coucher de soleil sur Uluru.

 Uluru

 

Le lendemain matin, réveil de bonne heure pour être présent à 7h du matin pour le lever de soleil. Pas trop réveillés et dans le froid, nous avons pu quand même admiré un joli changement de couleur.

Il est possible d’escalader Uluru, bien que les Aborigènes le déconseille fortement. La montée est soumise aux conditions climatiques : risque de pluie, de vents forts ou de chaleur importante. 35 personnes sont décédées en voulant grimper ce gros rocher rouge. La dernière personne est un japonais qui est tombé en volant récupérer son chapeau pris par le vent. Malheureusement (ou heureusement) pour nous, le vent nous a empêché de grimper sur le rocher.

Certains endroits d’Uluru ne sont pas photographiables car sacrés pour les femmes, par exemple, un endroit où les femmes accouchaient dans des trous formés dans la roche. Cette pratique a été par la suite interdite par le gouvernement mais l’endroit reste toujours sacré et les hommes Aborigènes n’ont pas le droit de parler ou de regarder cette partie du rocher.

Outre, les roches nous avons pu découvrir des peintures.

l U ^ représente un homme et l U ° représente la femme, cette représentation correspond a un homme assis en tailleur avec ses instruments a cote de lui, pour l homme le boomerang.

Nous avons pu découvrir la grotte de l’attente. Les enfants par exemple apprennent à chasser avec leurs aines, pour leur faire découvrir la patiente, il devait attendre dans cette grotte. Une légende raconte que 4 enfants ont tellement attendu qui ils se sont transformés en vieillard et qu’ils se sont incruste dans la roche.

On a également visité une cuisine ou la roche était utilisée pour presser les fruits, les cavités pour laisser la nourriture lors d’une courte absence pour éviter que les dingos ne la mange.

 







celinalan |
les manouches en amerique c... |
hugues et sabrina au soleil |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Adèle en Australie
| aurore à la réunion
| yalla